Communauté de communes du Canton d'Oulchy-le-Château
  
Communauté de Communes du Canton d'Oulchy le Château
> Accueil > Billy sur Ourcq > Communes > Communauté de communes > Billy sur Ourcq
BILLY SUR OURCQ
Cliquer pour Zoomer
Cliquer pour Zoomer
Cliquer pour Zoomer
Les Billyacois
Population : 205
Maire : Bernard VIET
Horaires de permanences de la Mairie : Mardi 17h30 - 18h30
Tel de la Mairie : 03 23 55 38 66

Nom de la secrétaire : Mme MAGDZIAK

Historique de la Commune :
Village de l'ancien Valois bâti à la pointe d'un plateau élevé à 65 kilomètres au sud de Laon et 25 kilomètres de Soissons.
En 1701 Robert Durand, curé de Billy, légua deux maisons pour y tenir des écoles de garçons et de filles, et des terres pour entretenir ces écoles. Au moment de la révolution Billy-sur-Ourcq possédait une sour de Genlis pour l'instruction des filles pauvres de ce village et le soin de ses malades.
Billy est la patrie de Charles de Billy, d'abord abbé de St-Pharon de Meaux, puis de St-Léonard de Ferrières, et de Jacquette de Billy, abbesses de St-Rémy près de Senlis, au 16ème siècle.

Patrimoine architectural :
L'église paroissiale d'assez grande dimension est dédiée à Saint Martin (évêque de Tours au 4ème Siècle). Le premier coup d'oil révèle un bâtiment massif avec des contreforts surdimensionnés, un clocher en façade, une tour carrée aussi imposante que celle que l'on retrouve sans ouvertures dans certaines églises fortifiées de Thiérache. Le chevet qui a beaucoup souffert pendant la grande guerre apporte une note beaucoup plus légère avec ses ouvertures d'un beau gothique flamboyant. L'intérieur donne une impression beaucoup plus raffinée. L'abside du 15ème siècle est voûtée à cinq pans et percée d'ouvertures flamboyantes à meneaux prismatiques, dont les vitraux ont laissé place à des vitres en grisaille.
L'église est en forme de croix latine, les transepts du 13ème siècle sont voûtés en ogives et les deux clés de voûtes portent des armoiries, peut-être celles des seigneurs du lieu. La nef également du 13ème siècle comporte de chaque coté trois colonnes cylindriques surmontées de châpiteaux à crochets : elles supportent deux ogives élancées. On peut également noter un chemin de croix en mosaïque de facture moderne. En quittant l'intérieur de l'édifice par la porte du bas côté nord nous revenons vers la façade pour admirer les deux portes Renaissance à cintres surbaissés, l'ensemble étant surmonté d'une rosace. Le clocher à tour carrée du 15eme édifié sur l'extrémité occidentale du bas côté sud comporte dans sa partie supérieure des ouvertures allongées à arrêtes angulaires.
Ce clocher à quatre pentes abritait plusieurs cloches qui furent démontées par les Allemands lors du 1er conflit mondial.